Trois pays prennent de nouvelles mesures restrictives liées au coronavirus

  

La crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus ne cesse de prendre d’ampleur à travers le monde entier malgré les nombreuses campagnes de vaccination qui se multiplient un peu partout. Dans l’attente d’une immunisation optimale pour espérer retourner à une situation sanitaire moins inquiétante, plusieurs pays ont pris de nouvelles mesures restrictives pour limiter la propagation du virus. 

 

Niveau de restriction plus élevé en Bulgarie 

Pendant la période allant du 27 novembre au 21 décembre 2020, la Bulgarie était en confinement partiel pour lutter contre la propagation du virus de la Covid 19. Mais face à la persistance du mal, le niveau de restriction a été renforcé dernièrement avec un allègement progressif. Ainsi, depuis début janvier jusqu’au 1er février dernier les cours du primaire et du secondaire ainsi que les centres commerciaux bulgares reprennent leurs activités, petit à petit. Il en est de même pour les commerces non essentiels où le nombre de clients est limité en fonction de la superficie du local. Mais, la fermeture des restaurants est maintenue jusqu’au 28 février. 

 

Les mesures restrictives plus fortes toujours d’actualité en Croatie

Pendant que certains pays comme la Finlande, la Suède, l’Estonie ou la Norvège optent pour un retour vers des mesures plus modérées, la Croatie reste ferme. Pas de limitation circonstancielle du port de masque ni de réouverture de certains lieux publics rassemblant beaucoup de monde. Les Croates doivent maintenir les bars et restaurants fermés. Par ailleurs, l’accès aux écoles, lieux culturels, casinos et salles de musculations reste très limitée. 

 

L’Italie aussi reste dans la danse

En Italie, le couvre-feu est encore de rigueur et s’étend de 22h à 5h partout dans le pays. Depuis le début de ce mois de février, il a également été procédé à la fermeture des musées, restaurants et bars à travers le pays. Même s’il y a quelques jours leur réouverture a été autorisée, ceux se situant dans des zones oranges ou rouges sont toujours interdis d’ouverture. Il n’est également pas possible de se déplacer d’une région à une autre.