Résilier son contrat d’assurance santé : comment s’y prendre ?

À l’instar d’autres types de contrat d’assurance, l’assurance santé est aussi éligible à une résiliation à n’importe quel moment. Cependant, il existe une procédure légale à suivre pour déclencher cette action. Nous vous proposons dans cet article quelques axes à suivre impérativement pour résilier un contrat d’assurance santé. 

Pour quelle raison résilier son assurance santé ?

L’assurance santé fait partie des contrats qu’un individu doit absolument souscrire pour se mettre à l’abri de certaines situations imprévues liées au bien-être. Pour avoir plus de détails sur les avantages de souscrire à une mutuelle santé, visiter ce site pour en savoir. En effet, diverses sont les raisons qui peuvent pousser à mettre définitivement fin à son contrat d’assurance santé. Tout d’abord, cela peut être à la fin de l’échéance du contrat, car vous n’êtes pas sans savoir que c’est un contrat qui est réactivité automatiquement à échéance. Ainsi, pour éviter sa continuité, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance santé sans que l’assureur ne s’y oppose. En dehors de cela, vous avez la possibilité de mettre fin à votre mutuelle santé si vous avez trouvé une meilleure offre, changé de travail, déménagé ou encore en cas de mariage, divorce, décès d’un conjoint. Dans ces cas, vous n’avez pas à attendre à l’échéance du contrat pour déclencher la procédure.

Comment déclencher une procédure de résiliation d’assurance santé ?

Mettre un terme à un contrat d’assurance santé ne se fait pas du jour au lendemain encore moins le même jour. Il y a une procédure qu’exige la loi à toute personne désirant résilier ce type de contrat. Ceci étant, la première des actions est d’informer votre compagnie d’assurance de votre volonté de résiliation d’assurance mutuelle santé. Cela doit être effectué via les canaux mis en place par cette dernière. Mais généralement pour une réponse rapide, il est recommandé d’envoyer un courriel en guise de notification. Cette résiliation prendra effet selon la loi un mois après l’envoi de la notification à votre assureur.