Quelle réaction avoir en cas d’une urgence médicale ?

De nature surprenante, les urgences médicales sont impossibles à prévoir. Cependant, il est important d’avoir les informations nécessaires pour protéger la santé de vos proches en cas d’accident ou de besoins. Retrouvez ici, ce qu’il faut savoir pour mieux faire face à une urgence médicale. 

Les cas d’urgence médicale

On parle d’urgence médicale lorsque le pronostic vital d’une personne est susceptible d’être engagé. Continuez la lecture sur cette page pour en savoir plus. Au nombre des signes d’alerte, nous pouvons noter :

  • Perte de conscience ;
  • Difficultés respiratoires ;
  • Douleur importante dans la partie haute du corps ;
  • Des saignements persistants au bout de plusieurs minutes de compression ;
  • Une brûlure grave ;
  • Toux ou vomissements de sang.

L’inconscience, l’hémorragie, l’obstruction aiguë des voies aériennes, l’arrêt cardio-respiratoire, communément appelé arrêt cardiaque caractérisé par l’interruption brutale de la circulation de sang dans le corps, très souvent causé par un infarctus du myocarde, sont des cas d’urgence vitale. 

À quel moment appeler le 15 (Samu), le 18 (pompier) ou le 112 (numéro européen) ? 

Lorsque vous remarquez les symptômes mentionnés chez vous ou chez une autre personne, vous devez composer le 15 pour alerter le Samu (Service d’Aide Médicale d’Urgence). Composé le 18 lorsque vous désirez signaler une situation de péril ou un accident concernant des biens ou des personnes afin d’obtenir l’intervention rapide des pompiers. Appelé également le numéro des urgences européennes, le 112 uniquement si vous êtes victime ou témoin d’un accident. 

Ces numéros sont gratuits et disponibles 24h/24. Vous devez parler calmement au téléphone. Vous devez suivre les indications de la personne au bout du fil. Cette dernière vous demandera votre nom, votre numéro de téléphone, votre adresse et la nature de l’urgence. Vous ne devez pas raccrocher tant que la conversation n’est pas terminée.