Que retenir de l’utilisation du thermomètre infrarouge ?

L’une des grandeurs les plus mesurées sur l’homme est la température. Cette mesure se prend grâce aux thermomètres dont celui à infrarouge. Le thermomètre infrarouge fonctionne à partir des rayonnements infrarouges et son utilisation offre de nombreux avantages.

Prise de la mesure à distance

Le thermomètre à infrarouge est l’instrument qu’il faut pour mesurer une température à distance. Comme vous pouvez le lire à travers ce lien, il permet par exemple la prise de température frontale de façon précise, rapide et sans contact. Sans toucher directement l’objet ou l’être en question, le thermomètre infrarouge fournit la température en fraction de secondes. 

Par ailleurs, la mesure peut même être prise lorsque l’objet est en mouvement. Cet instrument permet de garder les distances lorsqu’il s’agit d’un objet dangereux, impénétrable, sensible à la contamination, fragile ou encore lorsqu’il est hors de portée.

Le thermomètre infrarouge pour la mesure des températures de surface 

La température d’une surface peut être parfaitement contrôler ou mesurer grâce au thermomètre infrarouge. Ce thermomètre ne mesure pas la température interne. La prise de mesure avec ce thermomètre est rapide. 

Le thermomètre infrarouge est aujourd’hui un instrument de sécurité publique d’une grande importance. Son utilité est de taille dans le domaine de la restauration, d’asphalte et du béton, de la fabrication, du génie climatique.

Quelques limites du thermomètre infrarouge

Bien qu’il soit utile dans plusieurs domaines, le thermomètre infrarouge possède des limites. Sa prise de mesure se limite aux températures de surface. Il ne propose aucunement des mesures internes d’un objet. La précision des thermomètres rouges peut parfois être moindre que celle des sondes de surface. 

Dans certains cas, comme celui où la température de la sonde entre en contact avec la surface de l’objet, le thermomètre infrarouge peut aussi être plus précis. Le thermomètre infrarouge, ne permet d'effectuer des mesures qu'à travers les surfaces transparentes comme le verre. Ce type de thermomètre est généralement sensible aux particules dans l’air, à la poussière, le gel, le brouillard, la fumée et l'humidité.