L'essentiel à savoir sur la dyspraxie

La dyspraxie est l'un des troubles du développement moteur qui influe sur la vie des personnes qu'elle touche. Elle empêche le contrôle de soi et une parfaite maîtrise de tous ses sens. Qu'est-ce que c'est alors que la dyspraxie et quelles sont ses manifestations ? En plus de vous donner toutes les informations, on vous apprend également quelques solutions qui soulagent cette pathologie.

C'est quoi la dyspraxie et quelles sont ses manifestations ?

La dyspraxie est un trouble moteur qui se reconnaît par une incapacité du sujet à coordonner ses gestes et les automatiser. Vous pouvez déjà cliquer ici pour en savoir davantage. La dyspraxie peut être causée par plusieurs facteurs, bien que les raisons ne soient pas totalement confirmées. Les cas les plus fréquents souffrant de cette pathologie sont alors les personnes ayant eu un traumatisme crânien pendant l'enfance et celles étant nées prématurément. Cependant, ce trouble neurodéveloppemental touche principalement les enfants. Un enfant dyspraxique a du mal à se servir d'un ciseau. Il ne peut par ailleurs toucher ou attraper un ballon. Surtout, ses enfants n'aiment pas les jeux de construction, de dessin, de casse-tête ou de stratégies. Pour prendre également une douche, il leur est assez difficile de bien s'y prendre. Un enfant souffrant de la dyspraxie est aussi maladroit et a du mal à intégrer de nouveaux gestes. Toutefois, il existe plusieurs types de dyspraxie.

Comment se soigne la dyspraxie ?

Pour guérir la dyspraxie chez son enfant, les solutions disponibles jusqu'ici sont variées et nombreuses. Toutefois, consulter les médecins reste la meilleure manière. Le bilan dans ce cas peut être géré par toute une équipe de spécialistes. Il faut citer le pédiatre, le psychologue, le neurologue, le psychomotricien, l'orthophoniste, l'ophtalmologiste, l'ergothérapeute, l'orthophoniste et l'oto-rhino-laryngologiste. Il faut noter que plusieurs autres troubles peuvent s'associer à la dyspraxie si ce dernier s'attaque à une personne. L'intervention médicale permet alors de régler les difficultés d'orientation du patient, ses troubles concernant la coordination et l'automatisation des gestes, les problèmes liés aux mouvements oculaires, le manque de confiance en soi, l'anxiété et la maladresse dans les activités de la vie.