Le Piercing au nez : que faut-il savoir ?

Le piercing au nez tout comme le piercing à l'oreille nez n’est pas une pratique nouvelle. Elle est d’une longue tradition venue de l’Asie et ayant duré dans le temps malgré les révolutions. Qu’est-ce que c’est que le piercing au nez ? Quelles sont les différentes formes de piercing au nez qui existent ? Les éléments de réponses à ces deux préoccupations se trouvent dans cet élément.

Quelle est l’origine du piercing au nez ?

Le piercing ou nez encore appelé piercing nasal est une pratique datant venue de la vieille tradition indienne en Asie. Cette pratique très tendue est adoptée aussi bien par les femmes que les hommes indiens avant d’être répandue dans le monde entier. Au départ, le piercing au nez était pratiqué pour des raisons curatives. Vous voulez des infos détaillées, allez voir ce site.
Selon les croyances, les femmes perçaient leur narine gauche, sur un point d’acupuncture, et plaçaient le piercing pour traiter les douleurs ou les atténuer lors des accouchements. En effet, le piercing au nez était exclusivement réservé aux femmes. Elles le portaient aux fins de soigner certains maux en dehors de la beauté que le piercing présente. Mais aujourd’hui, le piercing au nez est très répandu et populaire et est adopté par certains hommes qui considèrent la pratique comme une révolution.

Quels sont les types de piercings au nez qui existent ?

Il existe deux différents types de piercings au nez. Le premier est appelé piercing nasal et le second piercing septum. Le piercing nasal se fait dans le creux du nez, précisément au niveau de la narine. Quant au piercing septum, contrairement au piercing nasal, il s'effectue sur la partie séparant le nez en deux, juste avant le cartilage.