Démangeaisons oculaires : quelles solutions ?

Certaines personnes souffrent souvent de démangeaisons oculaires, c'est-à-dire des yeux qui grattent. Face à cela, plusieurs solutions de traitement sont possibles, allant des remèdes de grand-mère aux traitements médicaux.

Faire appel à un ophtalmologue

Si vous souffrez de démangeaisons qui persistent alors vous pouvez rapidement faire appel à un ophtalmologue. Les professionnels comme AinVision pourront effectuer un diagnostic afin de connaitre la raison de ce trouble et vous prescrire des médicaments si nécessaire. Dans le cas où vous devez suivre un traitement, ils vous le feront savoir.

Une compresse froide

Pour soulager les démangeaisons oculaires, il est aussi possible d’utiliser de la compresse froide. Celle-ci fait d’ailleurs partie des premiers remèdes conseillés dans ce genre de situations. Il suffit ainsi d’appliquer de la compresse froide sur les yeux afin de soulager les démangeaisons. Par la suite, vous pouvez utiliser des glaçons enveloppés dans une serviette en les posant sur les paupières fermées.

Le concombre

Les rondelles de concombre sont connues pour réduire les inflammations en dessous des yeux. De même, elles ont des propriétés calmantes qui permettent de soulager les allergies ainsi que les démangeaisons. Alors coupez deux rondelles de concombre que vous allez plonger dans de l’eau glacée pendant 10 minutes avant de les poser sur vos paupières closes. Laissez reposer pendant 5 à 7 minutes pour plus d’effet.

L’aloe Vera

Le gel d’aloe Vera permet aussi de traiter les démangeaisons oculaires. En effet, l’aloe Vera est une plante très connue pour ses nombreux bienfaits médicaux. C’est ainsi un remède naturel efficace pour soigner l’inflammation ainsi que les autres gênes oculaires.
Pour l’utiliser, il suffit de prendre le gel d’aloe Vera et de le faire refroidir au congélateur. Par la suite, mélangez-le avec de l’eau fraiche et imbibez un coton de cette solution puis posez-le sur vos paupières closes. Cela aidera à soulager les démangeaisons.